céline Khoury, élue «femme francophone entrepreneure de l’année» pour sa start-up rollin’pen

13 March 2014
 March 13, 2014
news-3
Dans un pays où l’initiative privée est reine, un concours organisé pour la deuxième année consécutive par Berytech, en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie et la We Initiative de la BLC Bank, récompense les jeunes femmes entrepreneures. Céline Khoury, qui a longtemps travaillé dans l’univers de l’édition, vient d’être désignée «Femme francophone entrepreneure de l’année» pour son entreprise Rollin’pen. Une start-up dynamique qui a débuté ses activités en janvier 2013. Rollin’pen mise sur une expansion à travers Internet et assure un service d’écriture trilingue comprenant de la rédaction, de la traduction, des réécritures de textes littéraires et/ou professionnels, ce qui lui permet de se démarquer. «Rollin’pen ou tourner le crayon jusqu’à trouver la bonne formule, le bon mot», c’est ainsi que la jeune entrepreneur définit la mission de sa société. Que vous soyez un professionnel ou un particulier, le service éditorial proposé en arabe, français et anglais est à votre service. «Notre spécificité et notre force est justement de nous adapter à tout type de langage et jargon professionnel et d’avoir des rédacteurs dont la langue maternelle est la langue dans laquelle ils travaillent», affirme Céline Khoury. «Il ne suffit pas d’être bon dans une langue, encore faut-il s’imprégner de la culture et de l’univers de cette langue», explique-t-elle. Dans un pays où l’État est quasiment absent pour venir en aide aux jeunes entrepreneurs, Céline Khoury assure qu’«il faut beaucoup persévérer car l’idée seule ne suffit pas, il faut mettre les efforts nécessaires pour ne pas baisser les bras». Elle se dit en tout cas ravie d’avoir participé à ce concours, un accélérateur qui lui a permis d’obtenir une visibilité et un accompagnement. Sans oublier bien entendu une somme d’argent. À noter également que les deux prix sont assortis d’une incubation de six mois dans les services du centre Berytech pour accompagner le développement de l’entreprise dans tous ses aspects: juridique, économique et commercial. Le second prix revient à Dunia El Khoury pour son projet d’entreprise familiale de vente de produits à base d’huile de Carthame. La société est logée dans les locaux de l’ONG Women’s Association of Deir el Ahmar.